La barrière de la langue en voix off

Aujourd’hui, les échanges entre pays deviennent de plus en plus nombreux, encore plus depuis
qu’Internet nous offre la possibilité de communiquer à travers le monde instantanément.

Dans le domaine de la voix off, nous sommes confrontés à cet aspect de la langue puisque dans différents
projets, il faut réaliser la voix française d’un projet initialement fait en Anglais, parler à des personnes
étrangères en Anglais, etc.
Dans tous les cas, la compréhension de la langue est très important et nous permettra de communiquer plus simplement.

Mais si nous regardons de plus près, nous pourrons voir qu’il existe déjà entre régions ou pays francophones des différences qui sont importantes.

En effet, rien qu’en France, nous avons déjà besoin d’un bon échange sur certaines prononciations car selon les régions, les prononciations ne seront plus les mêmes. Alsacienne pure souche, je ne peux remarquer les difficultés pour une personne non alsacienne de dire “Niederschaeffolsheim” ou encore, “Flammenkuchen” et bien d’autres noms se rapprochant de la langue Allemande.

Nous qui sommes attachés à nos régions, je ris toujours lorsque j’entends un nom de ville très mal prononcé à la radio car cela titille l’oreille. Je suis d’ailleurs toujours honorée de réaliser des voix off pour des projets en Alsace, et c’est une facilité pour moi d’en faire les voix.