Doublage de Goma : Super Stylo Rouge

Doublage de Goma : Super Stylo Rouge

Ma voix pour le personnage de Goma dans la série : Super Stylo Rouge. 

Un premier épisode est sorti, c’est l’épisode pilote que vous pouvez enfin découvrir sur la chaîne de Raphaël Koschig, avec ma voix dans le rôle de Goma. Une gomme au caractère assez fort, sérieuse et qui a donné le pouvoir Ultime au stylo le plus bête : Super Stylo Rouge. Une série qui se veut pleine d’humour et d’action.

Je suis vraiment très fière de poser ma voix pour Goma. Quand Raphaël m’a parlé de ce projet, je me suis dit qu’il fallait vraiment que je me donne à fond pour que le personnage soit crédible. J’avais tout d’abord essayé de donner une voix un peu plus aiguë mais je sentais que ça ne correspondait pas réellement au personnage, car elle est sérieuse, pas trop jeune et elle doit s’imposer avec les deux phénomènes qui l’entourent.

Comme il s’agissait d’un épisode pilote, j’ai vraiment proposé plusieurs versions et j’enregistrais aux côtés de Raphaël qui savait quelle intention donner sur chaque phrase. Les dessins étant assez simples, il fallait que je sois attentive aux directions pour la voix puisque cela ne donnait pas assez de précisions quand au ton à utiliser. Par ailleurs, le texte n’était pas fixe, il fallait parfois le modifier donc dans le montage, les mouvements de bouches ont souvent été mis en fonction de la voix. Il m’est même arrivé d’enregistrer la voix avant de voir les images, ce qui était moins évident et c’est là que le fait d’avoir les directives étaient très importantes.

C’était assez marrant au début, parce que Raphaël préférait souvent partir durant les séances, et au moment où il avait écouté les premières phrases, il n’était pas satisfait. C’est là que je lui ai dit de rester durant les enregistrements. Une fois que j’avais compris la voix qu’il voulait que je donne au personnage, ça devenait vraiment beaucoup plus simple. Souvent, il me validait une voix et ayant l’habitude de savoir ce que je suis capable de faire en voix off, je lui disais que pour ma part, même s’il était satisfait du travail, moi je ne l’étais pas et je recommençais, parce que je savais que j’étais capable de mieux. Et effectivement, le résultat n’était plus du tout le même. Je pense que c’est aussi cet avantage de travailler seule en studio, je dois savoir m’auto évaluer, je dois savoir lorsque quelque chose est mauvais ou au contraire très bien. On enregistrait souvent le soir, étonnemment, car à ces moments là j’étais vraiment fatiguée mais en même temps j’étais très motivée de voir le projet prendre forme.

S’il y aura un épisode 2 ? Evidemment ! Et je compte bien continuer à partager ma voix. Cela prendra tout de même un certains temps parce qu’il s’agit de beaucoup d’heures de travail étant donné qu’il réalise tout lui même : l’écriture, les dessins et les voix des stylos (…oui excepté Goma).

Alors, sans plus tarder, voici l’épisode pilote et si vous avez des questions à me poser concernant la voix, les enregistrements de Goma, je me ferai un plaisir d’y répondre 😉

 

 

 

Les YOUTUBEURS et les COMEDIENS VOIX

Adeptes de Youtube et de voix ? Vous avez sûrement pu entendre des comédiens de doublage ou même des voix off sur certaines chaînes de Youtubeurs.

Dernièrement, pour la chaîne “les mondes à l’envers”, c’est Donald Reignoux qui s’est prêté au jeu en faisant la voix d’un des personnages. Mais vous avez peut-être également entendu la voix de Richard Darbois dans la chaîne de Raphaël Koschig (anciennement Code Mu) Je rencontre un héros de mon enfance, et la voix de Benoît Allemane qui a été utilisée dans la chaîne du “Joueur du grenier” à 16’51 Home Alone ainsi que dans un What the Cut d’Antoine Daniel. De mon côté, j’ai participé à une vidéo de Steelorse (d’ailleurs, il faudrait que je la retrouve…) et évidemment, j’ai participé à de nombreuses vidéos dont celle avec Richard Darbois pour la chaîne de Raphaël Koschig (bizarre… le même nom, il est très probable que cet homme soit également mon mari ;)).

Youtube a permis a de nombreuses voix de se faire connaître au grand public. Car si on les croise dans la rues, il est peu probable de s’arrêter pour leur demander un autographe. Ses voix sont “cachées” et pourtant, elles sont bien présentes derrière le micro prêtes à partager leurs voix en jouant le rôle de caméléon. Et oui, un vrai Caméléon, c’est de savoir moduler sa voix pour de très nombreux personnages. Pour ma part, je suis comédienne voix off, mais je ne peux pas dire que je suis un vrai caméléon, je sais faire différents personnages, je compterais environ 10 personnages différents maîtrisés et je maîtrise les intonations pour mettre ma voix sur différents supports.

On fait bien le festival de Cannes pour les acteurs, alors pourquoi pas “le festival pour les comédiens et comédiennes voix ?”   Avec ces petits passages de voix connues qui ont bercé notre enfance dans les différentes chaînes que l’on peut retrouver sur la toile, c’est un peu…le festival des voix connues, en mode “Où est Charlie ?”, à retrouver dans la vidéo.

Et pour parler d’une prochaine série qui aura bientôt lieu sur Youtube, ça sera avec ma voix sur la série de Raphaël Koschig “Stylo Rouge” dans le rôle de… bip, je n’en dis pas plus, encore un peu de suspens, ça sort bientôt du four !

Et vous, qui aimeriez-vous entendre comme voix connue sur une chaîne Youtube ?

 

 

Actualités Voix-Off

Actualités Voix-Off

Nouvelle année dit “nouveaux projets voix off” !

Et oui, cette année encore, j’ai le plaisir de prêter ma voix pour des marques ou des radios pour lesquelles je travaille depuis un certains temps déjà ! C’est toujours d’actualité, je suis la voix off officielle féminine de FLOR FM, j’accompagne une autre voix off homme pour qu’il y ait deux voix sur les spots. C’est un grand plaisir pour moi d’être leur voix pour une région que j’aime tant, oui…la mienne, c’est en Alsace et plus précisément dans le Haut-Rhin que vous pourrez écouter cette radio Haut-Rhinoise rythmée par du son jeune, d’ambiance local et surtout, oui n’oublions pas le plus important, :  Flor FM, c’est 100% HITS, 100% 68 – là il faut imaginer ma voix ! Voici sans plus tarder leur radio web sur lequel vous pourrez tout écouter en DIRECT !

<<<FLOR FM – ECOUTER EN DIRECT

On continue la lancée avec les jouets IMC TOYS. Ma voix passe sur Gulli, Cartoon Network, Disney Channel pour ces jouets plus fous les uns que les autres : un bébé qui pleure, oui ça devient possible ! J’ai également prêté ma voix pour une petite série sur les jouets Mickey et Minnie.

Voix Off des jouets Crybabies : Publicité – KATIE

L’année 2018 a été marqué par le fait que j’ai pu poser ma voix pour un grand parc d’attraction, à savoir Europa Park dans le rôle de l’assistante de Paddington pour le spectacle de l’IceShow qui a été représenté toute l’année 2017-2018. Il leur fallait une voix française pour un personnage Français, donc pour le moment, je n’ai pas refait de voix pour le parc puisque chaque année il y a un nouveau spectacle, mais je continue de partager ma voix pour d’autres projets avec le studio allemand qui avait pris en charge le projet.

Et je continue mes voix pour le CNFPT, le Centre National de la Fonction Publique Territoriale pour de nombreux projets : formations en ligne, présentation de leurs nouvelles plateformes, cartes de voeux..

Puis d’autres projets ont abouti, comme dernièrement, deux publicités radio pour Europe 1, des films institutionnels, des attentes téléphoniques ou encore des bandes annonces ainsi qu’un petit projet secret pour un dessin animé sur Youtube…je n’en dis pas plus, j’ai hâte de faire l’une des voix !

Enfin, ma résolution de l’année, je vais essayer de prendre le temps de poster plus régulièrement des postes pour vous partager mes projets, astuces et nouvelles sur mon activité de comédienne voix off.

 

Etre la voix de son personnage préféré

Etre la voix de son personnage préféré

Le rêve d’enfant : Doubler un personnage

Lorsque j’étais enfant, j’ai toujours eu ce rêve de doubler des personnages de dessins animés. Bien évidemment, j’ai suivi un cursus normale, je n’ai pas spécialement fait de théâtre si ce n’est être le petit clown de la maison. Je ne pensais pas qu’un jour en commençant par faire de la radio, puis un peu plus tard une formation en voix off et en doublage, que je pourrai être la voix de plusieurs publicités enfants. Alors effectivement, ce n’est pas du doublage directement, mais c’est déjà un bon début. Je prête ma voix pour du voice over, lorsqu’on pose nos voix sur des personnes dans les documentaires, et où l’on entend encore en fond sonore la voix originale.

Regarder : REPORTAGE – VOICE OVER

J’ai eu la joie d’aller dans les studios de Dubbing Brothers, bien connu pour leur réalisation des doublages Français dans de nombreux films ou films d’animation. Une expérience très sympa, où j’ai eu la chance de rencontrer une directrice artistique qui a accepté que je rentre dans la salle. J’ai eu même l’honneur à un moment de passer en ‘essai’, avec l’ingénieur qui me levait son pouce parce qu’il trouvait que je gérais, c’était très gratifiant !

J’ai pu croisé la célèbre Céline Monsarrat, notamment connue pour le doublage de la voix de Julia Roberts. Et lors de mon cursus en école, j’ai également rencontré Maïk Darah qui est la voix française régulière de Whoopi Goldberg (et bien d’autres..), mais je crois que je garde en précieux souvenir le film Sister Act qui a bercé une bonne partie de ma jeunesse en version Française.

Un retour dans ma ville natale m’a amené à quitter un peu l’univers du doublage pour me consacrer uniquement à la voix off. Cependant, je pense que ma voix pourra à nouveau mettre un pied dans le doublage, je n’en doute pas et je me laisse porter par les petits événements heureux de la vie, tels que la joie d’être maman et de pouvoir partager cette passion.

Les difficultés dans le métier de Voix Off

Les difficultés dans le métier de Voix Off

Comédien voix off : les réelles difficultés

Un réseau limité

Devenir comédien voix off, ce n’est pas choisir la facilité, loin de là ! Lorsque l’on débute, on a pas de réseaux, on est peu informé sur le fonctionnement des tarifs, on découvre un peu tout. On a beau faire “the” formation, cela reste de la formation pure et dure. Tout le côté marketing, communication est pourtant très important. Et malheureusement, comme dans beaucoup de métiers, on peut avoir toutes les qualités du monde, il faut se faire voir…et se faire entendre.

Avoir un réseau est au tout début, la première grande difficulté qu’il faut maintenir tout au long de sa carrière. On peut avoir un “contrat longue durée” avec un client, cela ne signifie pas qu’il faut se poser sur ses lauriers, bien au contraire, il va falloir continuer à assurer ses arrières comme on dit. C’est également l’occasion pour les voix de proposer de nouvelles facettes de leur voix, car on peut proposer différents tons ou manières de parler.

Des tarifs qui cassent le marché

Les sites spécialisés voix off : faut-il s’en méfier ?

Aujourd’hui, il existe de plus en plus de plateformes dédiées aux comédiens voix off. De prime à bord, je trouve que ce sont de belles initiatives, puisque cela peut permettre de s’afficher et de se faire connaître… ou pas. Comme tout débutant, je me suis inscrite sur plusieurs sites de voix off mais comme vous vous en doutez, ils étaient payants. Y a t-il eu du résultat concret ? très peu, du moins, j’ai pu rembourser mon achat de base, et je n’ai même pas pu me faire connaître car sur certains de ces sites, leur politique de confidentialité mentionne qu’on ne peut répondre au client qu’avec le prénom, et puis les tarifs voix off appliqués sont bien plus bas que la moyenne.

Il y a tout de même un avantage, mais je pense que sur ce coup, j’ai eu un bon coup de chance. Pour ma part, j’ai pu me faire réellement un client via l’un de ces sites. Ma voix a commencé sur un très gros projet TV et comme le client du client voulait conserver ma voix, ils ont du se plier à mes tarifs. Je pense tout de même que cela reste exceptionnel.

Décalage entre les entrepreneurs et les intermittents

En contactant différents comédiens voix off, j’ai pu voir que nous étions nombreux à pratiquer une certaine tranche de tarifs, mais cela peut tout de même bien varier d’une voix à une autre. Quelles en sont les raisons ?

Certains sont auto-entrepreneurs d’autres intermittents du spectacle et d’autres les deux. Que choisir ? Si je pense réellement que le statut d’intermittent du spectacle est sûrement plus intéressant  que celui d’auto-entrepreneur, je suis pourtant bel et bien en auto-entreprise. Lorsque j’ai commencé, cela a été très intéressant puisque j’avais moins de 25 ans et donc j’avais un taux très intéressant. Avec le temps, j’ai découvert les avantages liés à ceux qui étaient intermittents du spectacle. Mais pour avoir ce statut et tous ces avantages, il faut un certains nombre de cachets, souvent difficiles à avoir. Pour facturer, il faut passer par une entreprise extérieure qui peut facturer et donne un cachet à la voix off, puis récupère un pourcentage sur la prestation.

Cependant, en discutant avec ceux et celles qui étaient intermittents, beaucoup ne sont pas juste voix off. Certains sont chanteurs, d’autres comédiens (théâtre, cinéma..), ou comédiens de doublage ou encore animateurs radios. Pour ma part, je ne suis que comédienne voix off j’ai souhaité jusqu’ici rester à mon compte pour pouvoir réaliser les factures facilement et rapidement (notamment de plus petites factures pour des petits projets). Cela me permet de rester libre et d’avoir du temps pour mes enfants.

En bref, si je ne m’abuse, les intermittents sont obligés de proposer des prix plus élevés pour que cela corresponde à un cachet. C’est pour cela que certains sont auto-entrepreneurs et intermittents.

Et vous, quelles sont vos difficultés ? N’hésitez pas à faire part de vos expériences dans les commentaires 🙂

 

 

 

 

Les voix de synthèse : réelle concurrence ?

Les voix de synthèse : réelle concurrence ?

Pour ma part, étant comédienne, je m’étais aussi posée certaines questions sur ces “voix” robotiques.

Il est vrai qu’en tant que voix off, on se demande s’il s’agit d’une vraie concurrence. Forcément, la technologie avance à grand pas, et il est tout à fait normal de se poser quelques questions.

Pour commencer, comment font-ils pour obtenir ces voix ? Tout d’abord, pour les réaliser, ils font appel à des comédiens. L’objectif étant d’avoir un maximum de mots, les enregistrements sont donc très longs au vue de la liste de mots à enregistrer. A partir de là, j’y vois plus une opportunité pour les comédiens.

Cependant, je ne connais pas le tarif appliqué aux comédiens pour un tel projet. J’espère que celui-ci est conséquent car ce n’est pas tant les enregistrements qui peuvent rapporter gros, mais les droits d’utilisation de la voix.

En effet, un comédien va enregistrer un certains temps pour l’enregistrement des mots. Mais, imaginons que Mattel et Ravensburger sortent tous deux un même jeux pour enfant et font appel au même organisme, dans lequel on peut entendre une centaine de mots pré-enregistrés par un comédien. Les droits d’utilisation seront nuls pour le comédien car il aura déjà enregistré les sons au préalables et n’aura plus à faire affaire avec les deux boîtes en question. Le travail du comédien aura, en effet, déjà été rémunéré mais probablement pas au tarif auquel il aurait eu droit s’il avait été directement été mis en relation avec des studios d’enregistrements différents.

Donc d’un point de vue des tarifs, cela n’est pas très réjouissant pour les comédiens. Cependant, ces voix robotiques sont-elles, à l’heure actuelle, vraiment utilisables ?

Soyons rassurés, ces voix ne peuvent pas réellement remplacer le travail d’un comédien qui va ajuster sa voix, avoir un contact direct avec le client et/ou studio. D’autre part, mis à part pour l’utilisation de simples mots, la voix de synthèse ne pourra pas être placée sur de longs textes, nous avons une belle longueur d’avance.

Par ailleurs, toutes ces années de travail dans le domaine de la voix m’ont permis également de réaliser que le contact humain reste essentiel. Même si l’on travail à distance, nous avons la possibilité de travailler en direct facilement. Dernièrement, je travaillais avec client via What’s App, téléphone accroché, séance enregistrée en direct avec l’écran en face, le tout envoyé par We transfer. Internet est donc une belle avancée pour les travailleurs indépendants qui permettent à de nombreuses voix off, de partager un contenu de qualité rapidement.

Oui, ce mot “qualité” en dit beaucoup. Car la qualité n’est pas simplement d’avoir un bon micro car dans chaque projet, nous mettons le ton, l’émotion qui donnera vie au texte. Bref, nous avons un rôle de comédien et ça…ça ne sera jamais remplaçable par une voix robotique.